12.12.17 – Kayak dans la Golden Bay

Aujourd’hui, nous avons prévu une matinée kayak à Golden Bay, au Nord du Parc National d’Abel Tasman que nous avons visité hier. Nous arrivons à 8h au loueur de kayak et après s’être équipés et avoir reçu les instructions, nous partons seuls dans la baie sur notre kayak biplace. On pagaye pendant 3 bonnes heures en faisant le tour de petites îles puis en longeant la côte. Nous voyons là aussi quelques otaries.

12.12.17 - 01

 

12.12.17 - 06

 

12.12.17 - 05

Nous rendons le kayak aux alentours de 12h30. Puis, Joanna, une amie de prépa de Lucile, nous rejoint avec son copain Baptiste et un de leurs amis, Yannick. Ils sont tous les trois en Permis Vacances-Travail en Nouvelle-Zélande. Nous mangeons avec eux au restaurant, c’était très sympa !

12.12.17 - 10
Lucile et Joanna

Joanna, Baptiste et Yannick doivent partir demain pour une randonnée de 3 jours qui ne finit pas au même endroit qu’elle commence. Ils nous avaient donc demandé de conduire leur van jusqu’à une ville pas loin du point d’arrivée (qui est sur notre route) pour faire des économies. Ils nous expliquent que le van surchauffe parfois et qu’il suffit de s’arrêter quelques minutes et de remettre un peu de liquide de refroidissement.

Nous prenons donc la route, Lucile au volant du Jucy et Max au volant de leur van. Nous avons une grande côte à monte et leur van a tellement surchauffé qu’il s’arrête en pleine montée… Oups… On met les warnings et on attend au milieu de la route, le capot ouvert, que le van refroidisse. 10 minutes passent, on appelle Baptiste, qui nous dit d’attendre encore un peu et qu’on devrait pourvoir remettre du liquide de refroidissement… 20 minutes, on le rappelle et il nous dit que si c’est trop galère, on peut laisser le van sur un parking et qu’ils se débrouilleront pour le récupérer… 30 minutes, on peut enfin remettre du liquide de refroidissement, on reprend la route et on essaye d’aller plus loin. La montée se termine, on attaque la descente, ouf ! Enfin… le van surchauffe à nouveau, nous sommes obligés de nous arrêter encore plusieurs fois. Finalement, nous rappelons Joanna et Baptiste en leur disant qu’on va essayer de rouler jusqu’à la ville la plus proche et laisser le van là-bas car cela semble compliqué de continuer plus longtemps. Par chance, ils connaissent les gérants d’une auberge de jeunesse dans cette ville et nous pouvons garer le van sur le parking de l’auberge.

Nous repartons alors avec notre van Jucy jusqu’à un camping que nous avons repéré.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s