27.08.17 – De la frénésie d’Ubud à la sérénité de Munduk

Notre premier but de ce matin, c’est de voir le combat de boxe Mayweather-McGregor. Nous avons repéré un endroit sur internet qui retransmet le combat, le Paradisio. C’est un genre de restaurant-cinéma. Il y a un écran géant sur un des murs, et toutes les chaises et tables sont tournées vers cet écran. Nous arrivons un peu tard, toutes les places sont prises, nous devons donc nous asseoir par terre. Mais même pour cela, ils ont prévu des dossiers en cuir pour que nous soyons confortablement installés sur le sol. Sans surprise, Mayweather a gagné par TKO.

Il est déjà 13h quand le combat se termine. Nous cherchons un endroit pour manger. Grâce à TripAdvisor, nous choisissons un restaurant d’Ubud un peu excentré du centre-ville. Pour y accéder, nous passons par des routes qui ne peuvent être empruntés qu’à pied ou en scooter.

A 10 minutes du centre-ville, nous découvrons alors une partie d’Ubud, que nous n’aurions jamais connue autrement. Le restaurant, Sweet Orange Warung, est tout ouvert, le cadre est très calme. Nous mangeons face aux rizières.

27.08.17 - 8

Et les plats sont vraiment bons ! Bref, une belle découverte.

Pour clôturer notre séjour à Ubud, nous retournons au marché de la ville. Max achète un sarong pour sa Maman et du baume du tigre.

27.08.17 - 10
Dans les rues d’Ubud
27.08.17 - 11
Le marché d’Ubud

Il est temps de s’enfoncer un peu plus dans les terres, direction Munduk ! Il y a deux bonnes heures de route.

Plus on s’avance, plus l’air se rafraîchit. On sent qu’on monte dans les hauteurs.

27.08.17 - 14

En chemin, nous nous arrêtons à un petit marché. En fait, c’est un marché assez fréquenté par les touristes puisque les marchands parlent tous un peu français ! Nous avons droit à « Venez, regarder l’est gratuit », « C’est bon pour le moral », « Vingt Mille ??? Banqueroute moi ! ». Nous achetons juste quelques cacahouètes aux épices, et des chips de différentes saveurs.

Nous profitons de cette petite pose pour réserver notre chambre d’hôte à Munduk.

Il nous reste encore 45 minutes de route que nous finirons à la tombée de la nuit. Pour dîner, nous trouvons un très bon petit restaurant à côté de l’hôtel. On ne se lasse pas de la nourriture balinaise.

27.08.17 - 15


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s