13.08.17 – Finke Gorge, 4×4 obligatoire !

A 7h du matin, nous sommes réveillés par… des hurlements de dingos ! Il y en a deux à côté de notre voiture. Après quelques minutes, ils continuent leur chemin.

Le programme du jour c’est Finke Gorge. Comme nous n’avons quasiment pas de réseau dans le Centre de l’Australie, nous ne savons pas à combien de temps c’est. On peut juste se repérer un peu avec notre position GPS que l’on peut voir sur nos téléphones. La première partie de la route se fait sur la piste réservée aux 4×4 que nous avons déjà entamée hier. Après quelques heures, nous retrouvons une route goudronnée qui nous mène à une petite ville habitée par des aborigènes. Il y a une pompe à essence, nous en profitons pour en remettre un peu. Un chilien, qui parle français, et sa copine, qui sont aussi en working-holiday visa, travaillent ici. Nous discutons un peu avec lui et lui demandons la route à suivre pour Finke Gorge, et notamment Boggy Hole, le point où nous souhaitons aller. Il demande à des locaux et nous savons alors quel embranchement de route prendre.

Nous voilà à nouveau sur une piste de terre rouge. Au bout d’un moment, la route se sépare en deux. Il n’y a pas de panneau, mince ! Au pif, on choisit un côté. Après une bonne vingtaine de minutes, nous nous retrouvons devant des habitations, avec des dizaines de voitures abandonnées, perdues au milieu de la cambrousse… On regarde notre position GPS, nous ne sommes pas vraiment dans la bonne direction. Une aborigène sort d’une des maisons et vient nous voir, elle nous indique le bon chemin : nous devons revenir sur nos pas et prendre l’autre route…

Une fois sur le bon chemin, c’est là que ça se complique ! Nous avions lu que la route était réservée aux 4×4 et bien on a vite compris pourquoi ! Ca enchaîne entre de la route de galets avec des cailloux à éviter (on roule en fait sur la Finke River qui est sèche à ce moment de l’année), de la route de sable avec des bosses qui font bouger la voiture de tous les côtés et pour finir en beauté, de la route avec des gros rochers à passer…

C’était sportif, surtout pour Max qui était au volant tout le long. A plusieurs reprises, on s’est demandé ce que l’on faisait là. Et puis finalement, à 14h30 (nous sommes partis à 8h30 ce matin), nous finissons par arriver à destination : Boggy Hole, un étang d’eau qui lui ne s’assèche pas en hiver.

13.08.17 - 8

Le camping est autorisé, nous nous installons et préparons à manger. Nous sommes seuls au monde ! Enfin presque, car il y a pas mal de mouches… L’après-midi sera vraiment relax, entre sieste sur le airnap et avancée de l’écriture des articles et du choix des photos pour le blog.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s