Du 20 au 22.06 : Grands débuts au Camping

C’est notre premier jour de travail au Big4 Whistundays Holiday Park (le fameux camping) ! Nous avions précédemment rencontré Adam, un des responsables Espaces Verts du camping, et nous rencontrons aujourd’hui Derek (l’autre responsable Espaces Verts), et Jack et Chris (deux australiens qui ont été embauchés en extra comme nous et qui ont commencé la semaine dernière). Nous faisons aussi la connaissance de Clément, un français qui travaille dans l’équipe maintenance du camping, en contrat permanent. Il a rencontré une Australienne il y a 3 ans lors de son Working-Holiday Visa, et s’est installé ici avec elle.

Pour cette première semaine, nous ne travaillons que jusqu’à Jeudi car Vendredi est un jour férié au Queensland.

Nos tâches principales sont :

  • Tailler les arbres, qui sont en grande majorité de grands palmiers, il faut donc s’équiper d’une scie télescopique !
  • Mettre du compost partout autour des arbres et des plantes (encore et toujours)
  • Nettoyer les emplacements à l’aide de rateaux pour ramasser les feuilles et les branches mortes

Quand nous travaillions pour Charlie, nous avions l’habitude de prendre une heure de pause au déjeuner, puisque nous étions souvent que tous les deux. Ici c’est différent ! Nous avons la « smoko » à 10h (une pause de 30 minutes pendant laquelle les australiens mangent généralement un petit en-cas) puis une pause déjeuner de 30 minutes à 13h30. D’ailleurs, le premier jour, nous nous sommes demandé s’il y avait une pause déjeuner puisqu’à 10h les australiens avaient tous mangés quelque chose (mais pas nous puisque nous n’avions pas encore faim), et que nous ne voyions pas la pause déjeuner arriver à 12h, 12h30, 13h…

20.06.17 - 1
Lucile en plein effort

Dès le deuxième jour, Clément nous dit qu’apparemment nos chefs (Adam et Derek) sont très contents de nous car nous travaillons bien et de manière efficace.

Plusieurs fois, nous nous sommes retrouvé à travailler avec Jack, un australien d’une vingtaine d’année. C’est un sacré phénomène ! C’est le genre de gars qui veut en faire le moins et à montrer qu’il est très impliqué devant les supérieurs. Après avoir testé la scie télescopique pendant 5 minutes, il se rend compte que cela fait mal au bras et à la nuque donc demande à échanger pour pouvoir ensuite ramasser les feuilles que nous scions à son rythme, une par une et pas trop vite, pour les mettre dans la remorque de la golfette ! Quand la golfette est presque pleine (selon lui), à moitié pleine (selon nous), il s’empresse d’aller faire un petit tour pour aller vider la remorque au fond du camping. Quand vient ensuite le moment de mettre du compost (il s’est bien sûr aussi empressé de prendre la golfette pour aller chercher le compost), il s’active les 10 premières minutes pour remplir quelques brouettes/poubelles et les reverser autour des plantes les plus proches avant de se rendre compte que c’est fatigant de remplir à la pelle puis de porter jusqu’à l’endroit voulu. Monsieur prend donc un petit sécateur pour tailler des arbustes qui ont déjà été taillés. Alors que nous vidons plusieurs remorques de compost, il ose venir nous dire : « Ne pensez pas que je vous laisse faire tout le compost tous seuls et que je ne fais rien ; c’est juste qu’Adam m’a demandé de faire des trucs là-bas ». Non non, t’inquièèèèète, on ne pense pas ça DU TOUT !

20.06.17 - 2
Plus que 115 fois à faire ça

Mais après tout, il vaut peut-être mieux qu’il aille faire ses trucs de son côté plutôt que de travailler à côté de nous en chantant les chansons qui passent sur son portable en mode haut-parleur (nous avons eu droit à une excellente interprétation de Madonna), tout en fumant quelques cigarettes.

Après avoir discuté avec les autres de l’équipe, nous nous sommes rendu compte que nous ne sommes pas les seuls à penser cela de lui : ils nous disent même « Good Luck » quand nous devons travailler avec lui ! Chris, notre autre collègue, nous demande beaucoup de mots en français pour pouvoir lui dire avec humour : « Tais-toi et travaille ! ».

A la fin de la semaine de travail, nous sommes contents parce que tout le monde nous dit que nous bossons vite et bien. Derek nous a même dit que nous pouvons rester travailler ici autant de temps qu’on le souhaite ahahah !


Une réflexion sur “Du 20 au 22.06 : Grands débuts au Camping

  1. Papa aimerait bien voir une photo de la scie télescopique….. il faudra bien qu’il taille notre palmier un de ces 4. Il est content car il aura de la main d’oeuvre pour l’aider!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s